O Gopinatha, Seigneur des gopis.

 

Voici un chant célèbre de Bhaktivinoda Thakura intitulé « Vijnapti » (confessions confidentielles), et plus communément connu sous le nom de « Gopinatha ». Il est extrait de son receuil de 62 chansons, en bengali, « Kalyana kalpa taru » (l’arbre-à- souhait de bonne augure), publié en 1880.

Ce chant  dévotionnel vaïsnava « Gopinatha », en trois parties (ici, provenant de l »album Vrndavan, on retrouve la première partie), traduit des sentiments dévotionnels, vis-à vis de Dieu, le Seigneur Suprême, de la plus haute nature. Ils sont exprimés par un pur dévot, Bhaktivinoda Thakura, dans une disposition de grande humilité et de totale soumission, se traduisant par des confessions intimes et solennelles, exprimées sur un ton de supplication, dans le but d’obtenir  la grâce du Seigneur; être purifié de tous ses désirs matériels, et ainsi, être réinstaller dans son  pur service de dévotion extatique, éternel. Dans ce chant dévotionnel, Bhaktivinoda Thakura envahi par des sentiments d’humilité profonde, dictés par son ardent amour pour Krishna dans le sentiment de séparation, se met à la place d’une âme conditionnée ordinaire, pour le bien de nous tous, mais nous devons comprendre que lui-même est, comme le Seigneur, parfaitement libéré de tout désir matériel de vile nature.

 

Ecoute: « Gopinatha »

Gopinatha

(1)
gopīnāth, mama nivedana śuno
viṣayī durjana, sadā kāma-rata,
kichu nāhi mora guṇa

(2)
gopīnāth, āmāra bharasā tumi
tomāra caraṇe, loinu śaraṇa,
tomāra kińkora āmi

(3)
gopīnāth, kemone śodhibe more
nā jāni bhakati, karme jaḍa-mati,
porechi soḿsāra-ghore

(4)
gopīnāth, sakali tomāra māyā
nāhi mama bala, jñāna sunirmala,
swādīna nahe e kāyā

(5)
gopīnāth, niyata caraṇe sthāna
māge e pāmara, kāndiyā kāndiyā,
korohe karuṇā dāna

(6)
gopīnāth, tumi to’ sakali pāro
durjane tārite, tomāra śakati,
ke āche pāpīra āro

(7)
gopīnāth, tumi kṛpā-pārābāra
jīvera kāraṇe, āsiyā prapañce,
līlā koile subistāra

(8)
gopīnāth, āmi ki doṣe doṣī
asura sakala, pāilo caraṇa,
vinodá thākilo bosi’


TRADUCTION


1) O Gopinatha, Seigneur des gopis, entends ma requête je T’en prie. Je suis un vil matérialiste, assujetti aux désirs des sens et dénué de toute qualité.

2) O Gopinatha, Tu es mon seul espoir et j’ai pris refuge à Tes pieds de lotus. Je suis maintenant Ton éternel serviteur.

3) O Gopinatha, comment me purifieras-Tu? Je ne sais ce qu’est la dévotion et j’ai l’esprit toujours absorbé en des actes que motive l’intérêt personnel. Me voilà englouti dans l’existence matérielle, sombre et périlleuse.

4) O Gopinatha,tout ici est Ton énergie illusoire, je n’ai ni force ni savoir spirituel, et mon corps n’est pas libéré du joug de la matière.

5) O Gopinatha, ce pécheur qui pleure et pleure encore, mendie une place éternelle à Tes pieds divins. Veuille lui donner Ta miséricorde.

6) O Gopinatha, Toi qui est omnipotent. Tu as le pouvoir de libérer tous les êtres pécheurs. Or qui trouveras-Tu de plus pécheur que moi?

7) O Gopinatha, Tu es un océan de miséricorde. Apparaissant dans le monde phénoménal, Tu manifestes Tes divertissements divins pour le bienfait des âmes égarées.

8) O Gopinatha, bien que tous les démons aient atteint Tes pieds pareils-au-lotus, moi, Bhaktivinoda, suis un tel pécheur que je vis toujours dans le monde de la matière.



Catégories :Chants dévotionnels vaisnavas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :