L’extase de servir Krishna – RESUME GLOBAL des neuf parties –

L’extase de servir Krishna
Retrouver sa position originelle de serviteur de Dieu

moomba

Une série en neuf parties

sur la philosophie et la pratique du Bhakti-yoga

bar_line

Résumés et liens des chapitres :

Le chapitre un  intitulé « sommes-nous maître ou serviteur?  » pose la question de savoir si nous sommes plutôt maître ou serviteur de nature. La réponse suivante est donnée: par nature, nous sommes faits pour servir et cette tendance naturelle doit, pour être pleinement satisfaisante être dédiée à Dieu, la Personne Suprême.

Dans le deuxième chapitre intitulé  » Servir Krishna ou servir ses sens?« , il est expliqué que si l’on refuse de dédier cette propensité naturelle à servir, à Dieu, alors il nous faut tout de même servir mais cette fois, son énergie matérielle appelée l’énergie d’illusion ou mâyâ. L’action de mâyâ  amène l’homme  à se croire faussement indépendant de Dieu et heureux sans Lui. Son action prend deux formes: elle recouvre l’intelligence de l’être et elle le tire vers le bas, le dégrade de plus en plus.

Dans le troisième chapitre intitulé « Le service de mâyâ et ses conséquences« , est développé le deuxième chapitre,et sont décrites les conséquences d’une attitude séparatiste vis-à-vis de Dieu et de Son service – le bhakti-yoga-. Ce rejet nous entraîne à devenir l’esclave de nos sens – et est abordé la question des effets déplorables d’une trop grande libéralisation sexuelle -, et à tomber sous la rigueur du karma et de la réincarnation.

Le quatrième chapitre intitulé « La rigueur du karma et de la réincarnation« , développe plus avant le thème du karma et de la réincarnation. Comment ils se définissent et comment ils agissent.

Le cinquième chapitre  intitulé « Comme tombé dans l’océan » à travers l’utilisation de métaphores sur l’océan, et dans le prolongement du thème du karma et de la réincarnation, rend compte de la situation malaisée de l’être tombé dans l’océan de l’existence matérielle.

Dans le sixième chapitre intitulé « Naître c’est souffrir »  nous voyons  de façon tangible comment les chaînes du karma et de la réincarnation tiennent l’âme incarnée captive et l’amène à souffrir à travers toute son existence. L’être incarné est donc confronté au sein du monde matériel, à maintes souffrances et situations pénibles et malgré tout, dans son ignorance, il se croît heureux.

Le septième chapitre intitulé « Servir Dieu, quintessence de la religion » explique la raison pour laquelle alors que dans une série intitulé « L’extase de servir Krishna », les sujets du service de dévotion offert à Krishna (le bhakti-yoga), ainsi que le plaisir qu’il suscite, n’aient pas été abordés plus directement: la connaissance et le détachement doivent être cultivés avant de pouvoir comprendre le service de dévotion. La réelle signification de la religion (dharma) est abordée.

Le huitième chapitre intitulé « Plaisir spirituel et plaisir matériel » aborde le thème du plaisir de servir Dieu. Il explique l’origine  d’un tel plaisir absolu. Celui-ci transcende les trois niveaux matériels : sensoriel, mental et intellectuel. Cependant, pour atteindre à la plénitude parfaite, il ne faut pas tomber dans le travers trés fréquent d’une conception impersonnelle de Dieu .  Réalisant  Dieu, en tant que Personne,- la Personne Suprême -,  il faut s’engager sans tarder sur la voie qui consiste à raviver sa relation originelle avec Dieu, Krishna,  la Personne Suprême, la Source de l’amour et de la félicité.

Le neuvième et dernier chapitre  de  » L’extase de servir Krishna » intitulé « S’engager dans la pratique du Bhakti-Yoga »  aborde l’aspect pratique, l’application concrète de la conscience de Krishna, le bhakti-yoga,. Le Mouvement Internationale pour la Conscience de Krishna (l’Iskcon) a été créé par Sa Divine Grâce  A.C. Bhaktivedanta Swami Srila Prabhupada dans le but  de permettre à tous et à chacun de s’engager dans la pratique concrète du service de dévotion offert à  Sri Krishna, Dieu l’Être Suprême. Rétablissant graduellement notre relation perdue avec le Seigneur notre vie devient sublime et   nous devenons à même de goûter au réel bonheur et à l’extase spirituelle, au-delà des contingences matérielles et à la fin de notre existence retourner dans notre demeure éternelle, le Royaume de Dieu.



Catégories :L'extase de servir Krishna, La voie et la pratique du bhakti-yoga

2 réponses

  1. Bonjour cher Jagadananda Dâs,

    Je suis ravie de vous retrouver sur votre nouveau site avec plein d’enseignements à lire !

    Depuis nos premiers échanges par mail, je continue, en piètre bhakta, l’apprentissage des rudiments du service de dévotion à Krishna.

    J’essaie de réciter, tous les jours, 16 japas du Mahamantra. De temps en temps, j’arrive à offrir de la nourriture à Krishna, lorsque je suis seule et tranquille.
    En général, le soir, je lis un passage d’un des livres de Swami Prabhupada. J’ai également trouvé des vidéo de Kirtan que j’écoute lorsque je travaille, afin de m’imprégner du chant du Mahamantra le plus longtemps possible.

    Voilà ma pratique actuelle.

    Même si elle est loin d’être satisfaisante pour moi, elle me permet déjà de me sentir protégée par Krishna. Dans les moments difficiles, j’ai confiance et je sais que Krishna est à l’origine de ces moment, dans le but de me faire grandir.

    Je me rebiffe moins contre les désagréments de la vie sur Terre, car je sais qu’elle est éphémère et que la Vraie Vie est sur les planètes spirituelles en compagnie de Krishna, dans l’éternité et qu’un jour, je deviendrai un pur bhakta moi-même et je le rejoindrai à mon tour.

    C’est mon but dans cette vie et dans mes prières à Krishna, je lui demande de m’accorder la grâce de Le servir avec dévotion dans chacune de mes vies, de jouir de la compagnie de purs bhaktas et, surtout, de ne jamais oublier son Nom !

    J’avais envie de vous donner des nouvelles de ma pratique. Lorsque Krishna nous tient, il ne nous lâche plus…

    Encore mille mercis pour tous vos articles et conseils !

    Cécile CAPRIO

    HARE KRISHNA

    J'aime

    • Chère Cécile,
      Hare Krishna !

      Quel plaisir de recevoir de vos nouvelles ! Je me demandais justement ce que vous deveniez et je suis content de constater que cela ne va pas trop mal pour vous. Je ne vous cache pas que je me faisais un peu de souci pour vous, en me demandant si vous n’aviez pas tout laisser tomber. Mais je suis content de constater qu’il n’en est rien. Vous semblez bien déterminée et c’est là une excellente qualité.
      Il est clair que par la grâce de Krishna vous avez développé un certain attachement pour Lui et c’est là votre bonne fortune. Vous avez réalisé que le but de la vie est de retourner à lui, dans sa demeure éternelle du monde spirituel. Voilà bien le but sublime de l’existence et c’est votre bonne fortune de l’avoir réalisé. Et ainsi, si vous persévérez dans cette direction votre vie sera parfaite.

      Chanter 16 tours de japa, lire les livres de Srila Prabhupada, écouter les kirtans, tout cela est très bénéfique et aide à progresser sur le chemin de la bhakti. Le service de dévotion est basé sur l’écoute et le chant de ce qui a trait à Krishna : son Saint Nom, Ses divertissements, Ses paroles (Bhagavad gita, Srimad Bhagavatam, etc…) Ses purs dévots.
      Krishna dit dans la Bhagavad gita (BG 9.34) qu’il faut imprégner son mental de Sa personne . Voilà d’une façon ou d’une autre ce que nous devons faire. Et à la fin, le Seigneur dit que nous viendrons à Lui.

      Les conséquences directes d’une telle pratique est que comme vous le dites « on se rebiffe moins contre les désagréments de la vie sur terre », autrement dit on est beaucoup plus tolérant vis-à-vis des vicissitudes de l’existence matérielle.

      Vos prières à Krishna sont très belles et en accord parfait avec ce que disent les grands maîtres spirituels de notre lignée, et en premier lieu notre Srila Prabhupada.

      Continuez comme cela, tout en essayant de parfaire votre pratique spirituelle et Krishna vous aidera graduellement à devenir une pure dévote et à retourner à Lui.

      En ce qui concerne mon nouveau site, je suis content qu’il vous plaise. Cela m’a pris du temps pour retaper les articles mais maintenant je suis prêt à republier et j’ai constaté avec plaisir que vous vous étiez réabonnée. Félicitations pour votre enthousiasme.

      Chère Cécile, merci encore de m’avoir donné de vos nouvelles et si vous en ressentez le besoin n’hésitez pas à me contacter pour avoir des conseils, dissiper certains doutes, ou tout simplement me donner de vos nouvelles.

      Hare Krishna
      Jagadananda das

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :