Une journée de 8,6 milliards d’années

la-vie-vient-de-la-vie1

Un défi à la théorie de l’évolution

Avant propos
Introduction

PREMIER ENTRETIEN

4) Une journée de 8,6 milliards d’années

Dr. Singh: Voilà donc tout le problème; chacun ne pense qu’en fonction de ses propres normes, ce qui n’a aucun sens.

Un disciple: Celui qui n’est jamais sorti de chez lui croit naturellement que le monde entier se résume à son village.

Srila Prabhupada: Tout comme la grenouille rapporte tout à son puits, incapable de penser d’une autre manière. Et de même qu’elle conçoit l’océan selon ses propres critères, l’homme veut estimer la grandeur de Dieu de façon relative, par rapport à sa propre grandeur. Certains insectes ne voient jamais la lumière: ils naissent la nuit, se reproduisent et meurent avant l’aube. Aussi ne peuvent-ils même imaginer ce qu’est le jour. Selon un même ordre d’idée, lorsque nous apprenons d’après les sastras (les Ecritures révélées) que la vie de Brahma s’étend sur des millions de nos années, d’emblée nous refusons d’y croire. Mais la Bhagavad-gita (8.17) enseigne: sahasrayuga-paryantam ahar yad brahmano viduh – « 4,3 milliards d’années terrestres correspondent à douze heures de Brahma. « Et pourtant un très célèbre politicien indien qui passait pour un maître dans la science de la Bhagavad-gita, a démenti cette information, prétendant qu’il ne s’agissait là que de spéculations intellectuelles. Ce qui n’empêche qu’il passe pour un grand sage. Voilà bien tout le problème: des sots et des fourbes se font passer pour sages, savants et philosophes, et fourvoient ainsi le monde entier.

SUITE: L’extinction darwinienne



Catégories :La science et la conscience de Krishna

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :