Hari Hari Biphale

Sankirtana

Ista-Deve Vijnapti

(1)
hari hari! biphale janama gońāinu
manusya-janama pāiyā, rādhā-krsna nā bhajiyā,
jāniyā śuniyā bisa khāinu

(2)
golokera prema-dhana, hari-nāma-sańkīrtana,
rati nā janmilo kene tāy
samsāra-biṣānale, dibā-niśi hiyā jwale,
jurāite nā koinu upāy

(3)
brajendra-nandana jei, śacī-suta hoilo sei,
balarāma hoilo nitāi
dīna-hīna jata chilo, hari-nāme uddhārilo,
tāra śāksī jagāi mādhāi

(4)
hā hā prabhu nanda-suta, vrsabhānu-sutā-juta,
korunā karoho ei-bāro
narottama-dāsa koy, nā theliho rāńgā pāy,
tomā bine ke āche āmāra 

TRADUCTION

1) O Seigneur Hari! Ma vie s’est écoulée en vain. Je n’ai fait que boire consciemment du poison puisque, béni d’un corps humain, je n’ai pas su adorer Radha et Krishna.

2) De Goloka Vrndavana, le trésor de l’amour divin est descendu jusqu’à nous sous la forme du chant congrégationnel des Saints Noms de Hari. Pourquoi l’attrait pour ce chant ne s’est-il jamais révélé en moi? Jour et nuit, mon cœur se consume dans le brasier de l’existence matérielle et je n’ai pas pris le remède qui pourrait le guérir.

3) Sri Krishna, le Fils du roi de Vraja est venu sous l’apparence de Sri Chaitanya, Fils de Saci. Balarama, Lui, est devenu Nitai. Le Saint Nom a délivré toutes les âmes misérables et déchues; Jagai et Madhai en sont la preuve vivante.

4) O Krishna, Fils de Nanda, Toi qu’accompagne la Fille de Vrsabhanu, accorde-moi dès maintenant Ta miséricorde.  » Je T’en prie, ne me repousse pas loin du lotus de Tes pieds teintés de rouge, car qui d’autre que Toi est mon bien-aimé? « , s’exclame Narottama Dasa.



Catégories :Chants dévotionnels vaisnavas

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :