Les prières de la Brahma-samhita chantées par Mahatma das

Les prières de la Brahma-samhita, les plus anciennes prières au monde, offertes à l’aube de la création par Brahma, créateur de l’univers matériel à Krishna, (Govinda) Dieu, la Personne Suprême. Elles contiennent toutes les vérités essentielles de la philosophie vaishnava. Elles sont merveilleusement chantées ici par Sa Grâce Mahatma das.

VERSET 29

cintamani-prakara-sadmasu kalpa-vrksa-
laksavrtesu surabhir abhipalayantam
laksmi-sahasra-sata-sambhrama-sevyamanam
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, premier des ancêtres, il garde les vaches et comble tous les désirs. Ses palais sont faits de pierres précieuses spirituelles entourés de millions d’arbres à souhait. Des lakṣmīs et des gopīs au nombre infini le servent à jamais avec une grande vénération et la plus profonde affection.

VERSET 30

venum kvanantam aravinda-dalayataksam-
barhavatamsam asitambuda-sundarangam
kandarpa-koti-kamaniya-visesa-sobham
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, qui joue de sa flûte à merveille. Son visage rayonne de beauté et ses yeux s’épanouissent comme des pétales de Lotus. Sa peau est bleutée comme les nuages, des plûmes de Paon couronnent sa tête, sa grâce indicible charme des millions de Cupidons.

VERSET 31

alola-candraka-lasad-vanamalya-vamsi-
ratnangadam pranaya-keli-kala-vilasam
syamam tri-bhanga-lalitam niyata-prakasam
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, qui toujours se complait dans les divertissements d’amour. Une guirlande de fleurs sauvages rehaussée d’un médaillon de Lune se balance à son cou et des parures de joyaux ornent ses mains, où danse sa flûte. Il se manifeste éternellement dans sa gracieuse forme de Śyāmasundara, qui dessine trois lignes courbes.

VERSET 32

angani yasya sakalendriya-vrtti-manti
pasyanti panti kalayanti ciram jaganti
ananda-cinmaya-sad-ujjvala-vigrahasya
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, dont la forme sublime est toute de félicité, de vérité et de réalité et rayonne de la plus parfaite splendeur. Chacun des organes de son corps spirituel possède la faculté de remplir entièrement les fonctions de tous ses autres membres. Il veille éternellement sur les univers infinis, tant spirituels que matériels, qu’il crée et dont il assure le maintien.

VERSET 33

advaitam acyutam anadim ananta-rupam
adyam purana-purusam nava-yauvanam ca
vedesu durlabham adurlabham atma-bhaktau
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le seigneur originel, inaccessible par l’étude des Vedas mais que peut aisément atteindre l’âme qui le sert avec une dévotion pure, sans mélange. Il est l’absolu, unique et sans second, non sujet au déclin ; lui même dans sa forme infinie n’a pas d’origine puisqu’il est la cause originelle et le purusa eternel ; et cependant, il n’en possède pas moins la beauté de la jeunesse en sa fleur.

VERSET 34

panthas tu koti-sata-vatsara-sampragamyo
vayor athapi manaso muni-pungavanam
so ‘py asti yat-prapada-simny avicintya-tattve
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le seigneur originel, les yogīs qui, en quête de la transcendance, s’astreignent aux pratiques du prānāyāma, contrôlant leur respiration ; et les jñānīs qui s’efforcent de découvrir le Brahman non-différencié en rejetant tout de la matière – après des milliers voir des millions d’années d’efforts incessants – ne peuvent qu’effleurer le bout des orteils de ses pieds-pareil-au-lotus.

VERSET 35

eko ‘py asau racayitum jagad-anda-kotim
yac-chaktir asti jagad-anda-caya yad-antah
andantara-stha-paramanu-cayantara-stham-
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le seigneur originel qui forme un tout non-différencié puisque ses énergies ne diffèrent pas de sa personne. En lui les innombrables univers puisent leur existence, leur création n’enlève rien à sa puissance propre. Dans sa plénitude il se trouve aussi présent au cœur de chacun des atomes épars dans l’univers.

VERSET 36

yad-bhava-bhavita-dhiyo manujas tathaiva
samprapya rupa-mahimasana-yana-bhusah
suktair yam eva nigama-prathitaih stuvanti
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel à la gloire de qui les Bhakta imbus de dévotion pour lui, chantent les mantra-sūktas védiques et acquièrent chacun la beauté, la grandeur et les objets propres à leur service respectif – trônes, véhicules, ornements.

VERSET 37

ananda-cinmaya-rasa-pratibhavitabhis
tabhir ya eva nija-rupataya kalabhih
goloka eva nivasaty akhilatma-bhuto
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le seigneur originel, qui réside en son royaume de Goloka avec Rādhā dont les traits spirituels s’apparentent aux siens. Elle incarne sa puissance de félicité et maitrise parfaitement les soixante-quatre arts ; des confidentes [sakhīs], prolongements de sa forme personnelle, l’accompagnent, pénétrées et vivifiées comme elle par le Rasa sublime – source d’une joie sans fin renouvelée – qui les unit à Govinda.

VERSET 38

premanjana-cchurita-bhakti-vilocanena
santah sadaiva hrdayesu vilokayanti
yam syamasundaram acintya-guna-svarupam
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel qu’on nomme Śyāmasundara, il est Krishna lui-même et ses innombrables attributs restent inconcevables. C’est lui que voient au tréfonds de leurs cœurs les purs Bhakta dont les yeux sont oints du baume de l’amour et de la dévotion.

VERSET 39

ramadi-murtisu kala-niyamena tisthan
nanavataram akarod bhuvanesu kintu
krsnah svayam samabhavat paramah puman yo
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel qui apparait en ce monde dans sa forme personnelle de Krishna ou sous la forme de divers avatars, Rāma, Nṛsiḿha, Vāmana, tous, émanation de sa personne.

VERSET 40

yasya prabha prabhavato jagad-anda-koti-
kotisv asesa-vasudhadi vibhuti-bhinnam
tad brahma niskalam anantam asesa-bhutam
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, doté d’une puissance illimitée. La radiance éblouissante de sa forme transcendantale constitue le Brahman impersonnel, non-différencié, infini, absolu, impénétrable, complet et omniprésent. Source des innombrables planètes de l’univers matériel, chacune avec ses opulences propres.

VERSET 41

maya hi yasya jagad-anda-satani sute
traigunya-tad-visaya-veda-vitayamana
sattvavalambi-para-sattvam visuddha-sattvam-
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, l’absolu principe autonome, étant l’entité ultime sous la forme du soutien de toute existence, dont la puissance externe incarne les trois qualités temporelles : vertu, passion et ignorance et diffuse la science Védique concernant l’univers matériel.

VERSET 42

ananda-cinmaya-rasatmataya manahsu
yah praninam pratiphalan smaratam upetya
lilayitena bhuvanani jayaty ajasram-
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, lui dont la gloire règne à jamais sur l’univers matériel par l’action de ses propres divertissements, étant réfléchi dans les pensées et souvenirs des âmes comme l’incarnation transcendantale du Rasa toujours conscient et plein de félicité.

VERSET 43

goloka-namni nija-dhamni tale ca tasya
devi mahesa-hari-dhamasu tesu tesu
te te prabhava-nicaya vihitas ca yena
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, lequel confère aux souverains des sphères progressives leur autorité respective. Au niveau le plus bas se trouve Devī-dhāma [l’univers matériel] ; vient ensuite Maheśa-dhāma [la demeure de Siva], au dessus duquel se situe Hari-dhāma, la demeure de Hari. Plus haut encore que tout ceux-ci, se trouve Goloka, le royaume personnel de Krishna.

VERSET 44

srsti-sthiti-pralaya-sadhana-saktir eka
chayeva yasya bhuvanani bibharti durga
icchanurupam api yasya ca cestate sa
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel à qui Durgā obéit. Māyā, l’énergie externe, qui est comme l’ombre de l’énergie spirituelle dite chit, est adorée par tous les hommes sous la forme de Durgā, l’agent créateur, préservateur et destructeur de l’univers matériel.

VERSET 45

ksiram yatha dadhi vikara-visesa-yogat
sanjayate na hi tatah prthag asti hetoh
yah sambhutam api tatha samupaiti karyad
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, qui connaît une transformation en Śambhu pour l’accomplissement de l’œuvre de destruction, transformation similaire à celle du lait qui devient du caillé sous l’action d’acides ; néanmoins le caillé est à la fois identique à la cause – le lait – et différent d’elle.

VERSET 46

diparcir eva hi dasantaram abhyupetya
dipayate vivrta-hetu-samana-dharma
yas tadrg eva hi ca visnutaya vibhati
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, qui déploie la même constance à travers ses diverses manifestations que la flamme d’une bougie, lorsque transmise à d’autres bougies, et bien qu’elle brûle de façon distincte en chacune, ne perd rien de sa qualité.

VERSET 47

yah karanarnava-jale bhajati sma yoga-
nidram ananta-jagad-anda-sa-roma-kupah
adhara-saktim avalambya param sva-murtim
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, qui, empruntant sa propre et gigantesque forme subjective nommée Śeṣa, saturée de la puissance qui tout concilie et reposant sur l’océan Causal avec les mondes infinis dans les pores de son corps, jouit du sommeil créatif [yoga-nidrā].

VERSET 48

yasyaika-nisvasita-kalam athavalambya
jivanti loma-vilaja jagad-anda-nathah
visnur mahan sa iha yasya kala-viseso
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, car Maha-Vishnu est une émanation de son émanation plénière. Brahmā et les autres divinités du monde matériel nées des pores de la peau de Mahā-Viṣṇu ne vivent que le temps de son expiration.

VERSET 49

bhasvan yathasma-sakalesu nijesu tejah
sviyam kiyat prakatayaty api tadvad atra
brahma ya esa jagad-anda-vidhana-karta
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel pareil au Soleil qui manifeste son éclat dans tous les joyaux parmi lesquels, le Sūryakānta. De même, Dieu investit de sa puissance spécifique une âme animée d’une grande piété qui devient alors Brahma, le régent de l’Univers.

VERSET 50

yat-pada-pallava-yugam vinidhaya kumbha-
dvandve pranama-samaye sa ganadhirajah
vighnan vihantum alam asya jagat-trayasya
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, Gaṇeśa garde à jamais ses pieds-pareils-au-lotus sur les deux proéminences de sa tête d’éléphant afin qu’ils lui confèrent le pouvoir d’éliminer tous les obstacles sur la voie du progrès dans les trois mondes.

VERSET 51

agnir mahi gaganam ambu marud disas ca
kalas tathatma-manasiti jagat-trayani
yasmad bhavanti vibhavanti visanti yam ca
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel. Les trois mondes, formés des neuf éléments, le feu, la terre, l’éther, l’eau, l’air, les directions, le temps, l’âme et le mental émanent de Lui. Et c’est aussi par Lui et en Lui qu’ils existent et se résorbent lors du cataclysme universel.

VERSET 52

yac-caksur esa savita sakala-grahanam
raja samasta-sura-murtir asesa-tejah
yasyajnaya bhramati sambhrta-kala-cakro
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, auquel le Soleil obéit lorsque, sur le roue du Temps il accomplit son périple. Source d’un rayonnement infini, le Soleil, souverain parmi les astres est l’exemple même de l’âme vertueuse. Il est comme l’œil de ce monde.

VERSET 53

dharmo ‘tha papa-nicayah srutayas tapamsi
brahmadi-kita-patagavadhayas ca jivah
yad-datta-matra-vibhava-prakata-prabhava
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, car les puissances que recèlent toutes les vertus, tous les vices, les Vedas, les austérités et tous les jivas – de Brahma à l’insecte le plus insignifiant – leur sont conférés par lui.

VERSET 54

yas tv indragopam athavendram aho sva-karma-
bandhanurupa-phala-bhajanam atanoti
karmani nirdahati kintu ca bhakti-bhajam
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel, qui brûle à la racine les actions intéressées des âmes imbues de dévotion. Sans aucune partialité et en accord avec leurs œuvres passées, il décrète aussi bien à l’infime insecte appelé indragopa qu’au roi des devas – Indra – les fruits qui en découlent.

VERSET 55

yam krodha-kama-sahaja-pranayadi-bhiti-
vatsalya-moha-guru-gaurava-sevya-bhavaih
sancintya tasya sadrsim tanum apur ete
govindam adi-purusam tam aham bhajami

TRADUCTION

J’adore Govinda, le Seigneur originel. Ceux qui, sous l’influence de la colère, de la passion amoureuse, de l’amitié naturelle, de la crainte, de l’affection parentale, de l’illusion, de la vénération ou d’une attitude de service spontané, méditent sur Govinda, se méritent le corps qui sied à la nature de leur contemplation.

brahmaji1



Catégories :Les plus belles prières

2 réponses

  1.   Belle prière Jagadananda das, merci ♡♥

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :