Différence entre vie familiale et vie spirituelle

Nityananda(11)

Les sages mahatmas qui se sont réfugiés aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur Souverain se trouvent parfaitement satisfaits à l’ombre de ceux-ci. Leur conscience ne saurait s’attacher à la famille.

TENEUR ET PORTEE

Srila Narottama Dasa Thakura dit dans l’un de ses chants:

nitai pada-kamala, koti-candra susitala
ye chayaya jagat judaya

Il dépeint l’ombre des pieds pareils-au-lotus de Sri Nityananda comme une telle source de fraîcheur et d’agrément que tous les matérialistes, constamment plongés dans le brasier des activités matérielles, peuvent y trouver le soulagement complet et la satisfaction parfaite. Quant à la distinction entre la vie de famille et la vie spirituelle, elle peut être établie par quiconque a connu les tribulations de la vie familiale. Celui qui a trouvé refuge aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur ne se sentira jamais plus attiré par les activités de la vie de famille. Comme l’enseigne la Bhagavad-gita (II.59): param drstva nivartate -celui qui goûte une joie supérieure renonce aux oeuvres de nature inférieure. Ainsi se détache-t-on de la vie de famille dès que l’on trouve refuge aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur.

 — Srimad Bhagavatam 5.1.3 —

Article en relation avec celui-ci :

Le refuge de Sri Nityananda Rama



Catégories :Le Srimad Bhagavatam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :