Philosophie et transcendance

La réelle indépendance

Avec les récents événements qui se sont déroulés en Catalogne, la question de l’indépendance a été remise au goût du jour, je l’aborde ici dans la perspective de la conscience de Krishna…

Sommes-nous conditionnés?

Sommes-nous conditionnés par les films que nous voyons? Les livres que nous lisons? Les dessins animés de notre petite enfance sont-ils aussi anodins et inoffensifs qu’ils y paraissent au premier abord? Autant de questions que je me suis posé à la suite du visionnement d’un film, …. qui m’a amené, particulièrement dans son happy end à me poser des questions inquiétantes ou en tout cas interpellantes, sur le degré de conditionnement dont nous serions victimes tout au long de notre vie….

Tsunami 2004, les grandes leçons d’une catastrophe

Voici une vidéo très bien réalisée sur la catastrophe du tsunami de l’océan indien de 2004 qui a fait plus de 250 000 victimes….j’ai mis au-dessous de la vidéo un petit texte particulièrement approprié, … Il est chargé d’enseignements précieux quant au caractère précaire de l’existence matérielle et le seul moyen d’en être sauvé.

Entre beauté illusoire et beauté éternelle

Dans le Srimad Bhagavatam (1.1.1) il dit, yatra tri-sargo ‘mrsa: « Ce monde matériel illusoire est une combinaison de matière. » On peut voir dans les vitrines des magasins des mannequins de jolies filles. Toute personne saine d’esprit comprend que ce ne sont que des imitations ….

La parabole de l’embryon et l’après-mort

Supposez que vous puissiez parler avec un embryon et que vous lui disiez que la vie embryonnaire est brève et sera suivie d’une autre vie véritable et longue. Que vous répondra-t-il ? Tout justement ce que vous, les athées, vous nous répondez quand nous parlons du ciel et de l’enfer. …

Les leçons d’une mort soudaine

On vient d’annoncer en France une nouvelle tragique : la mort soudaine d’un des plus grands patrons de l’industrie française et mondiale, …Mr Christophe de Margerie était un homme, d’un point de vue matériel, très important et influent à travers le monde entier, mais en quelques minutes sa vie a basculé…

Franchir l’océan des dangers

L’Univers matériel est jonché d’embûches (padam padam yad vipadâm). Citons un exemple. On peut traverser l’océan à bord d’un navire à toute épreuve, mais sans être en sécurité pour autant : en mer peut surgir à tout instant quelque danger. Le Titanic étant considéré comme un navire insubmersible; or, dès son premier voyage, il coula à pic …

L’amour fourvoyé

L’homme de ce monde n’est qu’un corps mort. L’être vivant y est couvert du corps, de rien d’autre qu’un sac de peau décorée d’une barbe et de moustaches, de poils, d’ongles sur le bout des doigts et de cheveux sur la tête. Dans ce sac ainsi orné, des paquets de muscles, d’os, des flaques de sang, toujours mêlés à l’excrément, l’urine, le mucus, la bile et l’air pollué, tout cela formant le délice des germes et des insectes!

Pourquoi est-on si attaché à son corps matériel, source de tant de souffrances ?

Chaque être vivant, selon son karma, ses désirs et ses actes passés, reçoit un type de corps particulier, allant de celui de Brahma jusqu’à celui d’un microbe nageant dans les excréments. Du fait d’un contact prolongé avec un corps matériel donné, et grâce à maya, l’être s’attache considérablement au corps et ce, bien que ce dernier soit pour lui une source de douleur…

Connaissance de soi

Dans la vidéo qui suit Srlia Prabhupada nous entretient de la science spirituelle de la transmigration de l’âme, de la différence entre celle-ci et le corps matériel, de l’importance de la forme humaine, etc ….

Retourner au monde spirituel, tel est le réel but de la vie

L’extrait suivant du Livre de Krishna qui parle du monde spirituel est fait justement pour renforcer ce désir salutaire. Krishna s’adresse aux habitants de Vrindavan qui étaient anxieux quant à leur destinée future; Krishna était-il vraiment Dieu ? Et allait-Il ainsi leur permettre d’atteindre à Son Royaume Absolu ?

Avec Krishna plus de malheurs

Lorsque le malheur survient, l’homme de piété ne voit d’autre choix que de prendre refuge aux pieds pareils-au-lotus du Seigneur. Car, garder constant à son esprit la pensée des pieds pareils-au-lotus du Seigneur, c’est marcher sur la voie de la libération des naissances et des morts répétées. Pour celui qui a développé cette attitude, les malheurs n’en sont plus tels que par leurs noms …

Søren Kierkegaard à la lumière des Vedas (2/2)

DEUXIEME PARTIE: Dans l’entretien qui suit, Hayagriva das (Prof. Howard Wheeler) et Syamasundar das (Sam Speerstra) présentent la philosophie de Søren Kierkegaard à Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada ( Fondateur-Acharya du Mouvement pour la Conscience de Krishna ) qui la compare à la pensée védique.

Søren Kierkegaard à la lumière des Vedas (1/2)

Dans l’entretien qui suit, Hayagriva das (Prof. Howard Wheeler) et Syamasundar das (Sam Speerstra) présentent la philosophie de Søren Kierkegaard à Sa Divine Grâce A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada ( Fondateur-Acharya du Mouvement pour la Conscience de Krishna ) qui la compare à la pensée védique.

Pour quelques gouttes de plaisir

Tirée du Mahabharat, voici une histoire allégorique extrèmement instructive. Elle est présentée par Saci Gaurasundara das (Traduction moi-même). » Une fois, un prince qui se rendait dans la forêt pour chasser, fut attaqué par un tigre. Le prince tomba de son cheval. N’ayant pas eu le temps de saisir son arc pour se défendre, il se mit à courir pour sauver sa vie. Soudain, dans sa course effrénée le prince trébucha sur une racine et fut précipité dans un puits desséché. »

L’univers matériel n’est que souffrance

… le fait d’être envoyé dans cet univers matériel équivaut quelque peu à être jeté dans une mine de sel. Celui qui tombe dans un tel endroit ne trouve, partout où il va, que le goût du sel; de la même manière, l’univers matériel n’est que souffrance.