Le monde spirituel : un monde libre de l’envie et de la jalousie

Pour régler les sous-titres de la traduction française veuillez configurer le bouton « paramètre » en bas à droite de la vidéo

Extrait d’une classe du Srimad Bhagavatam (1.8.23) donnée par Srila Prabhupada à Los Angeles le 17 avril 1973:

Traduction française de Vanimedia –  au passage, et parfois, malheureusement un peu trop approximative, (mais que nous ne manquons pas néanmoins de remercier chaleureusement pour leur précieux service de propagation mondiale sur le net des enseignements de Srila Prabhupada.)

Donc, à l’heure actuelle, nos sens sont contaminés. Je pense, « Je suis Américain, donc mes sens devraient être utilisés pour le service de mon pays, ma société, ma nation. » Grands, grands chefs, grands, grands tant de choses. Le véritable concept est que: « Je suis Américain, donc mes sens sont des sens américains. Donc, il doivent être utilisés pour l’Amérique. » De même les Indiens le pensent, les autres le pensent aussi. Mais aucun d’entre eux ne reconnait que les sens appartiennent à Krishna. C’est l’ignorance. Aucune intelligence. Ils pensent pour le moment, que ces sens, upadhi, désignés … Sens américains, sens indiens, sens africains. Non, c’est ce qu’on appelle maya. Il est recouvert. Par conséquent Bhakti signifie sarvopādhi-vinirmuktam (CC Madhya 19.170). Lorsque vos sens ne seront plus contaminés par toutes ces désignations, c’est le début de la bhakti. Si je pense, « Je suis Américain. Pourquoi dois-je prendre conscience de Krishna? C’est un Dieu hindou », c’est la folie. Si je pense: « Je suis Musulman », « Je suis Chrétien », alors vous êtes parti. Mais si nous purifions les sens part: « je suis une âme spirituelle. L’âme Suprême est Krishna. Je suis une partie intégrante de Krishna; par conséquent, il est de mon devoir de servir Krishna, » alors vous devenez libre immédiatement. Immédiatement. Vous n’êtes plus Américain, Indien ou Africain ou ceci ou cela. Vous êtes Krishnaïsé, conscient de Krishna. C’est voulu.

Par conséquent Kunti dit: « Hṛṣīkeśa, mon cher Krishna, Tu es le maître des sens, et pour le plaisir des sens, nous sommes tombés dans cette condition de vie matérielle, les différentes variétés de vie. » Donc, nous souffrons, dans la mesure où, même lorsque l’on devient la mère de Krishna… Parce que c’est le monde matériel, elle a eu de la souffrance également, que dire des autres? Devaki est tellement avancée qu’elle est devenue la mère de Krishna, mais elle a été mise en difficulté. En difficulté par qui? Par son frère, Kamsa. Donc ce monde est comme ça. Essayez de comprendre. Même si vous devenez la mère de Krishna, et que même votre frère, qui vous est relativement très proche. Donc, vous, le monde est tellement jaloux, que si l’intérêt personnel est entravé, tout le monde sera prêt à vous causer des problèmes. C’est le monde. Tout le monde. Même s’il est votre frère, même s’il est votre père. Que dire des autres? Khalena. Khala signifie jaloux. Ce monde matériel est jaloux, envieux. Je suis jaloux de vous; vous êtes jaloux de moi. C’est notre affaire. C’est notre affaire.

Par conséquent, ce mouvement pour la conscience de Krishna est pour une personne qui n’est plus jalouse, qui n’est plus envieuse. Une personne parfaite. Dharmah projjhita-kaitavo ‘tra paramo nirmatsarānām satam vāstavam vastu vedyam atra (SB 1.1.2). Ceux qui sont jaloux et envieux, ils sont dans ce monde matériel. Et ceux qui ne sont pas jaloux, ils sont dans le monde spirituel. Une chose simple. Vous vous testez, « Suis-je jaloux, jaloux de mes autres associés, amis, tout?  » Ensuite, je suis dans le monde matériel. Et si je ne suis pas jaloux, alors je suis dans le monde spirituel. N’importe qui peut tester. Il n’est pas question de savoir si je suis spirituellement avancé ou non. Vous pouvez tester par vous-même. Bhaktih pareśānubhavo viraktir anyatra syat (SB 11.2.42). Tout comme si vous mangez, vous comprendrez que vous êtes satisfait, si votre faim est satisfaite. Vous n’avez pas à prendre l’avis des autres. De même, si vous vous testez, et que vous êtes jaloux, si vous êtes jaloux, alors vous êtes dans le monde matériel. Et si vous n’êtes pas jaloux, si vous n’êtes pas envieux, alors dans le monde spirituel. Ensuite, vous pouvez très bien servir Krishna si vous n’êtes pas jaloux. Parce que notre jalousie, envie a commencé, a commencé à partir de Krishna. Tout comme les mayavadis: « Pourquoi Krishna est Dieu? Je suis, je suis aussi Dieu. Je le suis également. »

Lien d’origine sur Vanipedia



Catégories :Classes vidéos de Srila Prabhupada, Les qualités du dévot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :