On atteint Krishna à travers le maître spirituel, pas directement

ct03-097

Aujourd’hui est le Vyasapuja de Srila Prabhupda, c’est l’occasion particuliaire de se souvenir que l’on n’atteint jamais Krishna directement mais toujours à travers la miséricorde du maître spirituel.

SRILA PRABHUPADA VYASAPUJA KI JAYA !!!

line11

SRIMAD BHAGAVATAM

SEPTIEME CHANT

CHAPITRE 9

Prahlada apaise Sri Nrsimhadeva avec des prières.

Verset 28
O Seigneur Souverain, du fait que j’étais en contact avec différents désirs matériels, je tombais de plus en plus profondément dans un puits sombre rempli de serpents, suivant en cela l’exemple de la masse des gens. Mais Ton serviteur Narada Muni a eu la bonté de m’accepter comme son disciple et de m’instruire quant à la façon d’accéder à ce niveau transcendantal. Mon premier devoir consiste donc à le servir. Comment pourrais-je quitter son service?
TENEUR ET PORTEE

Comme nous le verrons dans des versets ultérieurs, bien que toutes les bénédictions auxquelles Prahlada Maharaja aurait pu aspirer lui aient été offertes directement par le Seigneur Suprême, il refusa ces bénédictions. Au contraire, il pria le Seigneur de le laisser au service de Son serviteur, Narada Muni. Telle est la caractéristique d’un pur bhakta. Il faut d’abord et avant tout servir le maître spirituel, et non pas chercher à passer par-dessus lui en désirant servir directement le Seigneur Suprême. Un vaisnava n’adopte pas une telle ligne de conduite. Narottama Dasa Thakura dit à ce propos:

tandera carana sevi bhakta-sane vasa
janame janame hava, ei abhilasa

On ne doit pas aspirer à servir directement le Seigneur. Sri Caitanya Mahaprabhu recommandait de se faire le serviteur du serviteur d’un serviteur du Seigneur (gopi-bhartuh pada-kamalayor dasa-dasanudasah). Telle est la méthode à adopter pour approcher le Seigneur Souverain. Il faut tout d’abord servir le maître spirituel afin de pouvoir, par sa grâce, approcher et servir Dieu, la Personne Suprême. Alors que Sri Caitanya instruisait Rupa Gosvami, Il dit: guru-krsna-prasade paya bhakti-lata-bija -on peut obtenir la semence du service de dévotion par la grâce du maître spirituel (guru), puis la grâce de Krsna. Tel est le secret de la réussite. Il faut d’abord s’efforcer de satisfaire le maître spirituel; ensuite, on peut essayer de satisfaire Dieu, la Personne Suprême. Visvanatha Cakravarti Thakura dit également: yasya prasadad bhagavat-prasado. Il ne s’agit pas de chercher à satisfaire Dieu, la Personne Suprême, par quelque moyen de sa propre invention. Il faut d’abord être disposé à servir le maître spirituel, et lorsqu’on a acquis les qualitée requises, on se voit automatiquement élevé au niveau où l’on peut servir directement le Seigneur. C’est pourquoi Prahlada Maharaja proposa de s’employer à servir Narada Muni. Jamais il ne suggéra de servir directement le Seigneur, et ce fut là une juste conclusion de sa part. D’où les paroles qu’il prononça: so ham katham nu visrje tava bhrtya-sevam -« Comment pourrais-je renoncer à servir mon maître spirituel, lui qui m’a béni de telle sorte que je peux maintenant Te voir face à face? Prahlada Maharaja pria donc le Seigneur de pouvoir continuer à servir son maître spirituel, Narada Muni.



Catégories :Le guru ou maître spirituel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :